Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 19:31

Les projets d'IKEA et des Allées Shopping à Ondres avancent. D'autres s'annoncent!

IKEA a obtenu récemment un permis de construire. On annonce des recours - habituels pour des chantiers de cette importance - mais le dossier avance, même si Inter IKEA, sur son site internet, reste muet sur les enseignes qui vont le rejoindre à Ametzondo.

Ondres qui dispose déjà d'une autorisation de la CNAC (1) pour réaliser une première tranche des "Allées Shopping" de 54000 m2, engage les démarches pour une deuxième tranche de 30000 m2 afin d'atteindre son objectif annoncé de 84000m2 de surface de vente totale.

Mais ce n'est pas tout !

On annonce maintenant le projet OXYLANE, dont la locomotive est DECATHLON, pour un espace commercial et de loisir de 20 hectares avec une surface de vente de 25000 m2, à Saint Pierre D'Irube en face du collège..

Résumons:

- Allées Shopping =  84000m2

- IKEA = 54000m2

- OXYLANE = 25000 m2

TOTAL= 163000 m2 de surface de vente !

Rappelons, pour comparer, que BAB2 aujourd'hui c'est 25000m2 de surface totale (y compris les 13000 m2 de Carrefour). On nous annonce donc l'équivalent de six BAB2! Au moment où le pouvoir d'achat des consommateurs est en berne, c'est assez effarant! 

Face à cette explosion périphérique les commerçants du coeur d'agglomération sont inquiets et certains organisent  la riposte. UNIBAIL, qui gère BAB2,  prépare un dossier pour agrandir sa galerie marchande. J'ai déjà eu l'occasion de dire sur ce blog les conditions que les élus d'Anglet posaient pour cette extension (2).

Il ne s'agit pas de bloquer toutes les initiatives; il est normal que nos commerces se modernisent et puissent se développer. Mais cela doit s'inscrire dans un urbanisme durable et respectueux des logiques économiques.

L'agglomération cote-basque Adour s'est dotée d'un schéma d'armature commerciale pour maitriser la croissance des surfaces commerciales sur son territoire (3). Le SCOT, de son coté, s'efforce d'élaborer un document comparable pour l'ensemble du bassin de vie de l'agglomération bayonnaise. Car on ne peut laisser les opérateurs commerciaux se livrer une guerre absurde en multipliant les programmes sans aucune logique économique globale.

Mais pour l'heure les élus  n'ont ni les outils, ni une vision partagée,  qui permettraient de contrôler le développement commercial sur notre bassin de vie. Les projets évoqués plus haut sont portés par des élus locaux qui voient dans ceux-ci une opportunité pour leur territoire. Le problème: la taille de ces projets est telle que les zones de chalandises concernées dépassent largement leurs communes où communautés de communes. Il faut donc une vision globale, à l'échelle du grand territoire , pour ces mastodontes qui prétendent drainer 400 ou 600 000 personnes, voire 1,2 million pour IKEA! Une vision qui dépasse clivages administratifs et égoïsmes locaux. 

Les commerces de centre-ville sont essentiels à la qualité de vie et au rayonnement de l'agglomération. Nous  ne pouvons accepter qu'ils soient menacés dans leur existence même par des projets surdimensionnés, installés en périphérie, en contradiction avec les principes du développement durable qui se donnent -en autres - pour objectif de réduire la place de la voiture dans notre vie quotidienne. Il suffit de regarder les places de parkings dédiées à chacun de ces projets (4) pour comprendre qu'ils sont faits pour la bagnole! Une logique que je crois aujourd'hui dépassée.

De la même manière, les élus ruraux du bassin de vie bayonnais qui voudraient organiser leurs territoires autour des petites villes de l'intérieur et de leurs bourgs, pour que leurs administrés ne soient pas tous contraints aux déplacements pendulaires quotidiens vers l'agglomération, s'interrogent sur les conséquences de cette surcapacité commerciale pour leurs propres commerces et pour la qualité de la vie villageoise.

 

 

 

(1) CNAC : Commission nationale d'aménagement commercial.

(2) voir articles sur ce blog dans la rubrique "commerce", en particulier "IKEA et les autres" et "l'avenir de BAB2 et des commerces d'Anglet".

(3) On peut consulter ce document sur le site de l'agglomération cote-basque Adour: www.agglo-cotebasque.fr . Rappelons que l'agglomération regroupe 5 communes: Bayonne, Anglet, Biarritz Boucau et Bidart.. Ni Saint-Pierre d'Irube, ni Mouguerre, ni Ondres n'en font partie.  

(4) Pour IKEA on annonce par exemple 2982 places de parking.

Partager cet article

Repost 0
Published by JP Voisin - dans commerce
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens