Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 15:48

De la bibliothèque à Baroja c’est un vrai boulevard de la culture qui est en train de prendre forme à Anglet.

 Il y a l’existant, héritage de nos prédécesseurs, et cet héritage n’est pas mince. L’équipe municipale, porteuse d’un projet culturel ambitieux y ajoute aujourd’hui plusieurs réalisations.

Parcourons ce boulevard.perspective march-[1]

A coté de la bibliothèque médiathèque, dont le rayonnement dépasse largement les frontières d’Anglet, la salle culturelle va proposer trois lieux de création et de spectacle : la grande salle de 800 places, modulable, une salle plus modeste de 200 places et, à l’extérieur, un théâtre sur le toit, de 130 places environ, dominant le marché.

A 100 mètres, la maison pour tous va être agrandie : studios dédiés à la musique amplifiée, salles de réunion pour les associations, locaux offerts aux jeunes… la surface utile de la maison va être multipliée par deux.

Juste à coté se dresse la très belle villa Beatrix Enea, lieu onirique et chaleureux consacré aux arts plastiques, qui a contribué largement au rayonnement culturel d’Anglet.

R-ve-de-G.-Rousse.jpg

anglet 3 aout 2010 026-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rêve, oeuvre de G. Rousse, accueille le visiteur, dans le hall de Beatrix Enea  

 

 

anglet 3 aout 2010 007L’église paroissiale Saint Léon et la Mairie, avec sa salle des fêtes, prolongent le boulevard. L’église est depuis des siècles un lieu de rassemblement et de recueillement qui porte l’âme angloye. Cérémonies religieuses, fêtes, concerts de musique sacrée ou profane s’y succèdent.

 

 

Il faut faire quelques pas pour rejoindre le domaine de Baroja. Celui-ci propose trois lieux bien différents : son parc pour des manifestations de plein air, mais aussi ses belles écuries, rénovées il y a une quinzaine d’années, qui offrent un écrin chaleureux à des manifestations plus intimistes, et depuis un an le chapiteau, pour des spectacles vivants.

 ete-2010-028.JPG

Jazz sur l'herbe, à Baroja.

Au cœur de l’agglomération, Anglet affirme ainsi son identité. La culture, sous toutes ses formes, en est une composante essentielle.

Partager cet article

Repost 0
Published by JP Voisin - dans salle culturelle
commenter cet article

commentaires

mattin 16/06/2011 21:09


chroniques instructives, juste quelques fautes de français, mais je sais que le chroniqueur est très occupé


JP Voisin 16/06/2011 22:15



Il est vrai que le chroniqueur ne prend pas toujours le temps d'une relecture attentive. Merci pour votre commentaire bienveillant.


 



boutin 12/06/2011 20:04


Ce dessin illustrant la nouvelle salle du Quintaou est affligeante de laideur et de démagogie en mettant une bandas au premier plan pour faire "culture" qui parait bien perdue à côté de ce bloc de
béton :un vaisseau spatial atterri par erreur au milieu d'un lieu harmonieux qui se suffit à lui même entre l'école Jules Ferry,la médiathèque, le marché et cet espace vert où l'on aime tant y
flâner,mais bientôt confisqué
Le besoin de laisser une emprunte personnelle de se son passage sur terre n' échappe pas à la règle..avec de forts belles réussites,et hélas ne mettant pas l'usager à l'abri de supporter pour
longtemps de grosses fautes de goût comme cet édifice public
Dommage que ce projet dispendieux , d'implantation irrationnelle ne figurant pas dans le programme de l'élection de monsieur le maire n'est pas fait l'objet d'une consultation publique .Après tout
peut être qu'il aurait reçu l'aval d'une majorité et au moins cela aurait eu le mérite de dégager un consensus par voie démocratique...et de faire taire la critique


JP Voisin 19/06/2011 19:09



Ce projet a fait l'objet d'une large concertation avec las associations culturelles et les professionnels. Le contenu de cette salle résulte de ce travail en amont. Le concours
d'architecte mettait en concurrence quatre projets: Celui-ci a été choisi à la quasi unanimité par un jury rassemblant des élus, des professionnels et des membres du monde
culturel. On peut discuter de son esthétique: l'architecture contemporaine a toujours fait débat, (y compris au XIXème siècle, voir par exemple la polémique qui avait entouré le projet de
l'Opéra!). Le  cube en béton de 19 m de haut de M. Riciotti pour Bovero, auquel nous avons renoncé, non pour son esthétique mais pour ses fonctionnalités qui nous semblaient inadaptées à la
problématique d'Anglet, pouvait aussi faire débat. Quant à son implantation je vous renvoie aux divers articles que j'ai consacré à ce sujet, y compris le tout dernier. Irrationnelle,
dites-vous. Elle reprend pourtant les projets anciens et successifs de MM. Mendiboure, Barate et Bonnet.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens