Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 17:31
Il ya plusieurs manière de "faire de la politique".
Il y a tout d'abord une façon assez méprisante de considérer nos concitoyens. Pour affirmer sur eux un pouvoir, le décideur politique peut jouer sur la peur et l'égoïsme supposé du plus grand nombre.
Peur de l'étranger, peur du plus pauvre, peur de la grippe,  peur du changement, ...
C'est vrai, il y a des étrangers qui viennent se réfugier en France. Faut-il en avoir peur? Ou ne faut-il pas au contraire s'en réjouir car, bien accueillis, ils peuvent être une chance pour notre pays.
Oui, il ya de la pauvreté en France. Et cette pauvreté progresse au fil des politiques ultra libérales en vigueur depuis vingt ans. Il faut regarder cette réalité en face et faire preuve de solidarité pour la combattre, au lieu de la rejeter dans des ghettos, par peur de l'affronter.
Oui, il y a une pandémie de grippe en France. Ce n'est pas la première! Et lutter contre elle, est sans doute nécesssaire. Mais la dramatisation et la peur orchestrées autour de cette maladie n'ont-elles pas pour principale fonction de détourner l'opinion des vraies questions: l'emploi, la solidarité, l'éducation, la justice.

Ce qui est vrai au niveau national s'applique aussi au niveau local. Ici aussi, à Anglet, certains agitent les peurs. Il suffit que la municipalité avance un projet pour qu'aussitôt les tracts et les articles fleurissent qui inquiètent l'opinion par des affirmations fantaisistes, et flattent les peurs les plus irrationnelles. A Gaujacq on écrasent les crapauds, à Quintaou on va construire une horreur qui va dévaloriser le quartier, au Maharin on va provoquer des inondations et entasser les voitures...

En face de ses affirmations, il n'y a qu'une seule attitude responsable et digne: Faire confiance à nos concitoyens. Et tranquillement leur expliquer les projets, mieux, les bâtir avec eux dans une concertation loyale. Face aux démagogues, nous faisons le pari de l'intelligence et de la générosité. Nous n'oublions pas que nous avons été élus sur un programme de justice sociale et de développement durable de notre commune. Les électeurs nous ont montré qu'ils voulaient une ville d'Anglet plus belle bien sûr, mais aussi (et surtout?) plus solidaire. Vouloir "Anglet pour tous" c'est refuser de jouer sur les égoïsmes catégoriels, le repli sur son jardin, la peur de la nouveauté. Vouloir "Anglet pour tous" c'est affirmer le choix de la mixité sociale et générationnelle, c'est promouvoir des équipements culturels et sociaux ouverts au plus grand nombre, c'est accueillir de nouveaux habitants, ce qui suppose que l'on se  serre un petit peu pour les loger. Ce programme, que les angloys ont voulu est un programme généreux, à l'opposé du repli sur soi.

Aux angloys qui disent
- "Pourquoi changer, on est si bien comme ça!"
 les démagogues répondent
-  "Vous avez raison, refusons le changement".
 Nous expliquons au contraire
-  " Si nous ne faisons rien, la ville équilibrée et chaleureuse que nous connaissons aujourd'hui, va disparaitre sous le poids de la spéculation et du mur de l'argent. Pour qu'Anglet reste fidèle à elle-même il faut une volonté forte et une vision généreuse de l'avenir. Ensemble, réfléchissons à cet avenir commun."
C'est ce que nous essayons de faire, très modestement, dans les concertations que nous avons organisées autour des aménagements des places de la Bécasse et des Cinq-Cantons. C'est ce que nous voulons promouvoir en ouvrant au plus grand nombre la réflexion sur le devenir de l'écoquartier du Maharin. C'est le débat que nous voulons installer autour du logement social, qui n'est pas un handicap pour un quartier, mais une vraie chance, dans une ville qui voit les catégories le plus modestes de la population progressivement chassées vers la périphérie, faute de pouvoir se loger.

Face à la peur, instrumentalisée par certains, nous affirmons notre confiance dans la sagesse et le sens de la solidarité des angloys. C'est notre façon de "faire de la politique".
On nous accusera peut-être  de naïveté. Nous pensons, nous, que la confiance partagée est le meilleur moyen de préparer l'avenir. Ensemble.

Partager cet article

Repost 0
Published by JP Voisin - dans débat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens