Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 10:29

Claude Olive a affirmé en conseil municipal ce 25 juin (1) qu'aucun promoteur n'était intéressé pour construire les logements de l'écoquartier du Maharin. Je cite: " J'ai rencontré beaucoup de promoteurs... Ils m'ont tous dit les contraintes imposées par ce dossier... aucun ne s'était positionné pour acheter un terrain, aucun... Aucun organisme de logement social ne s'est positionné pour acheter un terrain, aucun... Ils avaient de grosses contraintes liées d'abord à la nature du terrain; ce n'était pas le bon endroit... on n'aurait pas pu faire les logements vu le surcoût de construction...".

Ma surprise a été grande devant pareille affirmation.

Les promoteurs très intéressés.

Je peux affirmer, à l'inverse du maire, que les promoteurs publics et privés ont toujours manifesté leur intérêt pour ce projet et qu'ils insistaient pour y être associés.

Les bâtiments avaient été organisés en 7 lots - de un, deux ou trois bâtiments - qui auraient été chacun attribués à une équipe regroupant architecte et promoteur. Au début de cette année 2014, en présence des responsables du service de l'urbanisme, j'avais rencontré longuement les trois promoteurs sociaux "historiques" sur Anglet, c'est à dire l'Office 64 de l'habitat, Habitat Sud Atlantique (ex office municipal de Bayonne) et le COL. Ils avaient alors décidé de travailler ensemble sur le projet du Maharin, une collaboration unique et porteuse d'une dynamique nouvelle. La dimension écologique intéressait particulièrement nos trois interlocuteurs qui avaient de nombreuses idées. Les prix de vente des terrains étaient ceux habituellement pratiqués par l'agglomération Cote Basque Adour (ACBA) et tenaient compte des difficultés techniques et environnementales.

Des contraintes de terrain habituelles à Anglet

Terrain inconstructible au prix du logement social, affirme Claude Olive La construction sur le site du Maharin de la maison de retraite inaugurée l'an dernier, démontre le contraire. Le bon sol se trouve à dix ou quinze mètres de profondeur, ce qui est banal à Anglet (2): les promoteurs privés et sociaux savent parfaitement intégrer cette contrainte dans leurs projets. Il est beaucoup plus facile de construire dans le vaste vallon du Maharin qu'au carrefour Bernain par exemple; car le long de l'ex nationale 10 le bon sol est à la même profondeur, une quinzaine de mètres, voire plus profond, mais en plus les contraintes d'accès et d'installation de chantier imposent un surcoût réel pour les travaux.

Tout était donc en place, comme pourront l'expliquer au nouveau maire les services de l'urbanisme qui s'étaient beaucoup impliqués dans ce dossier.

L'abandon du Maharin est une décision politique, totalement arbitraire. Il s'agit de satisfaire quelques riverains. En avançant de - très mauvaises - raisons techniques Claude Olive cherche à justifier son choix. Ce n'est pas glorieux.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Photo en tête d'article: une vue de la maison de retraite du Maharin, inaugurée en 2013, qui apporte la preuve qu'on peut construire sans difficulté dans la plaine du Maharin, contrairement aux affirmations infondées de l'actuelle municipalité.

(1) J'invite le lecteur à visionner le conseil municipal (sur le site officiel de la ville www.anglet.fr) en se reportant à le question 21 consacrée au Maharin. L'opposition expose clairement le dossier. On pourra vérifier l'exactitude des propos de Claude Olive ici rapportés.

(2) A titre de comparaison: le futur magasin IKEA esr construit sur pieux. Ceux-ci sont ancrés dans la marne à 80m de profondeur. 80m! c'est moins banal.

La plaine du Maharin pendant le chantier de construction de la maison de retraite. Rappelons que ce site avait été choisi par la municipalité de M. Villenave, dont M. Olive était adjoint. a l'époque, André Berthet qui a présenté la délibération ce 25 juin était ingénieur à la ville d'Anglet en charge de la voirie et de l'hydraulique. Vérité en 2006, erreur en 2014! le monde et les temps changent...

La plaine du Maharin pendant le chantier de construction de la maison de retraite. Rappelons que ce site avait été choisi par la municipalité de M. Villenave, dont M. Olive était adjoint. a l'époque, André Berthet qui a présenté la délibération ce 25 juin était ingénieur à la ville d'Anglet en charge de la voirie et de l'hydraulique. Vérité en 2006, erreur en 2014! le monde et les temps changent...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jean-Pierre Voisin 02/07/2014 14:44

A Mme Chrisopoulos,
Pour que des enfants jouent dans le futur parc du Maharin, comme vous l'espérez,, encore faut-il que les parents puissent se loger à Anglet. Il a bien d'autres endroits pour construire dites-vous? Pour tous les projets, les riverains disent la même chose: Construisez ailleurs! Nous avons coupé des arbres? Pour faire un parc il le fallait bien. Car nous projetions un parc de 6 hectares! nous avions cependant sanctuarisé près de deux hectares boisés pour préserver la faune, comme on peut le constater aujourd'hui. Si j'ai bien lu la délibération adoptée par le dernier conseil municipal, les grandes lignes de ce parc sont conservés: même aménagement hydraulique du ruisseau, mêmes placettes, mêmes cheminements piétonniers, mêmes ilots boisés... Vous allez avoir une "belle plaine naturelle"; vous l'auriez eu aussi avec l'écoquartier. les enfants en plus!

Crapaud accoucheur 06/07/2014 20:16

La bêtise ne viendrait pas que de Cambrai ? On m'aurait menti ? Mais que vous arrive t-il les Angloys pur jus, vous avez oublié vos racines de prolétaires crottés quand vous cultiviez vos potagers et pas la haine de l'autre. Ah ces fameux cas-soc qu'ils restent à Bayonne ou ailleurs, nous les vrais Angloys, on veut rester dans l'entre soi des parvenus ( un peu héritiers quand même d'un foncier familial pas gagné au mérite mais chut...) et on reprend nos vieilles habitudes d'avant 2008 : tapis rouge pour les riches, blancs, propres, retraités siliconés et qui voteront à droite. Quel gâchis cet abandon de projet, moi j'y croyais. Il y aurait eu de l'habitat participatif, des gens intelligents et civilisés se seraient intégrés à votre quartier et on aurait sûrement sympathisé et nous on est plutôt contre les parkings et les voitures et pour la préservation de l'environnement. Alors continuez à mal vieillir population Angloye, vous voyez encore votre nombril mais pas pour très longtemps et si je peux vous donner un conseil : inscrivez-vous dès maintenant sur la liste d'attente d'un super EHPAD sise au Maharin, car il n'y aura pas de place pour toute votre population vieillissante qui n'aura pas assez prévu de CONSTRUIRE et d'apporter du sang nouveau à votre ville. Adichats

CHRISODOULOS 01/07/2014 21:17

Bonsoir, personnellement je suis très heureuse que ce projet est été abandonné un eco-quartier où l'on détruit des centaines d'arbres, abris des oiseaux et de tout ce que comporte la bio diversité pour bétonner, goudronner, et mettre des voitures pour moi n'a rien d'éco si éco veut dire écologie..Il y a d'autres surfaces sur Anglet pour construire des immeubles et éviter de saturer les quartiers déjà saturés par la circulation...Ceztr espace va devenir une très belle plaine naturelle ou l'on pourra se promener, ou les enfants pourront s'amuser et les sportifs s'entrainer...

guy defrance 29/06/2014 10:57

la verite n'est pas toujours bonne à dire ...

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens