Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 14:14
Anglet ville verte: visite guidée du vallon de latxague.

Nous aurions pu appeler cet article: "comment un ouvrage hydraulique peut valoriser le paysage". En effet ce vallon de Latxague, au fond duquel coule le ruisseau Maharin, appartenait aux religieuses du Refuge ; un espace naturel ignoré de tous. Acquis par l'agglomération et aménagé lors du mandat municipal précédent pour lutter contre les inondations, ce vallon est aujourd'hui un lieu de promenade ouvert au public.

Nous pouvons y accéder depuis la rue de Bahinos en dessous de la Butte aux Cailles, par la rue de Latxague à coté de la maison des religieuses, ou par le boulevard du B.A.B. au niveau du rond-point de Leclerc.

Rentrons sur le site par la rue de Bahinos (photo 1ci-dessous) en remontant le ruisseau. Une piste cyclable longe le vallon. On dépasse tout d'abord la digue aval, qu'on devine à peine en remontant le chemin car son profil épouse bien le terrain (photo 2). Puis on arrive à un embranchement. A gauche, le chemin franchit une deuxième digue et remonte dans un petit bois (photo 3) vers le boulevard du B.A.B. Une voie aujourd'hui empruntée par beaucoup de riverains qui vont faire leurs courses au centre commercial proche. Le bois traversé (photo 4) longe les résidences sociales construites en 2011 par le COL. Si on ignore cet itinéraire on continue de remonter le ruisseau vers la rue de Latxague. Avant d'arriver à la troisième digue, on aperçoit de l'autre coté du ruisseau la fontaine Napoléon, qui a été restaurée (photo 5, prise de la deuxième digue). Une placette avec des bancs permet de faire une pause avant de rejoindre la rue de Latxague (photo 6). Le bassin de cette troisième digue, la plus en amont sur le ruisseau, se remplit fréquemment, dès qu'une forte averse vient gonfler le Maharin.

En cas de pluie "décennale" le deuxième bassin se remplit. Si une pluie "trentenale" survenait le troisième bassin, le plus en aval, se remplirait à son tour. Depuis la mise en service de ce site, aucune inondation n'a affecté les quartiers situés en aval.

On voit sur les photos que la nature reprend progressivement ses droits. Des plantes aquatiques recolonisent le lit du ruisseau, arbustes et herbes sauvages s'installent plus haut sur les berges. Nous ne traversons pas un parc mais une paisible prairie pour la faune et la flore. Lors de mon passage pour les photos, une aigrette blanche remontait le courant en picorant...

Photo 1, accès rue de Bahinos.

Photo 1, accès rue de Bahinos.

Photo 2, la digue aval est peu visible car son profil épouse le terrain.

Photo 2, la digue aval est peu visible car son profil épouse le terrain.

photo 3: le chemin qui franchit la deuxième digue remonte vers le BAB en traversant un bois.

photo 3: le chemin qui franchit la deuxième digue remonte vers le BAB en traversant un bois.

photo 4: en traversant ce bois derrière Mac Do et les logements du COL, on retrouve le BAB au niveau du rond-point de Leclerc.

photo 4: en traversant ce bois derrière Mac Do et les logements du COL, on retrouve le BAB au niveau du rond-point de Leclerc.

photo 5. . Au fond on voit la fontaine et la digue amont.

photo 5. . Au fond on voit la fontaine et la digue amont.

Photo 6. Au premier plan la surverse de la digue amont. A droite la fontaine, au fond la deuxième digue.Un petit point blanc à peine visible, dans le ruisseau avant la digue à l'orée du bois: une aigrette blanche.

Photo 6. Au premier plan la surverse de la digue amont. A droite la fontaine, au fond la deuxième digue.Un petit point blanc à peine visible, dans le ruisseau avant la digue à l'orée du bois: une aigrette blanche.

Repost 0
Published by JP Voisin - dans hydraulique
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 23:04
Inondations à Anglet: Faisons le point!

"Le piéton" d'Anglet dans Sud-ouest de ce mardi 11 juin constate que le ruisseau Maharin a failli déborder ce week-end - il a beaucoup plu - et que cela justifierait la position de l'opposition qui considère qu'un bassin de rétention ne serait efficace que quelques heures.

J'avoue ne pas comprendre cette logique, digne du Père Ubu

Pourquoi construit-on des bassins de rétention à Latxague et à Montbrun sur le site du futur écoquartier? Pour lutter contre les inondations bien sûr.

Les dernières se sont produites en 2005, 2008 et 2011, liées à une urbanisation inconsidérée du bassin versant mais aussi au busage du ruisseau pour faciliter une opération immobilière. Depuis notre arrivée à la mairie nous nous sommes saisis de ce dossier et avons donc engagé les études qui ont confirmé la nécessité de ces bassins... prévus de longue date, mais que nos prédécesseurs élus d'Anglet négligeaient visiblement.

Affirmer donc que les bassins ne serviront à rien parce que le Maharin "a été à deux doigts de déborder" est aberrant. Imagine-t-on un médecin expliquant à son patient:" Vous êtes malade, donc ça ne sert à rien de vous soigner!". C'est pourtant ce que propose l'opposition par la voix du piéton.

Les bassins de Latxague bientôt terminés.

Les bassins de Latxague, en amont de l'écoquartier, sont en cours de construction. Ils stockeront 8900 m3 d'eau en cas de besoin. Inachevés, Ils n'ont pu jouer que très partiellement leur rôle de régulateur ce week-end: En effet deux bassins sur trois ne se sont pas remplis. Ils devraient être opérationnels dans le courant de l'été. Notons que si le très mauvais temps qui sévit depuis novembre sur la cote basque n'avait pas occasionné de gros retards dans les travaux, ces bassins auraient été livrés en avril dernier.

Anglet Saint-Jean a souffert.

Le secteur qui semble avoir le plus souffert sur Anglet est le quartier d'Anglet saint Jean, du Domaine Saint-Victor à la rue de Baulieu en passant par la rue de l'étang (photo ci-dessous). Il est urgent d'agir et la municipalité va rappeler à l'agglomération la nécessité d'inscrire la construction d'ouvrages de rétention sur le ruisseau qui descend de Parme. Sans attendre et de son propre chef, alors que ce n'est pas de sa compétence, la ville avait construit un merlon protecteur sur la rive droite du ruisseau: le dispositif s'est révélé très insuffisant, même s'il a protégé quelques riverains.

Inondations à Anglet: Faisons le point!

D'autres quartiers, habituellement inondés ont été épargnés. On le doit certainement aux ouvrages réalisés récemment par l'agglomération à la demande de la ville: station de pompage du Florence, bassin de rétention des Primevères par exemple. En plus des bassins de Latxague dont on vient de parler, le bassin de Mondeville va enfin être aménagé. La négociation avec les copropriétaires du lotissement qui possède le terrain d'implantation du projet a été longue; elle a abouti grâce à la bonne volonté de tous.

Les inondations sur Anglet ne sont malheureusement pas nouvelles. Mais on comprend l'exaspération de ceux qui en pâtissent. Le temps long des projets soumet leur impatience à rude épreuve.

Inondations à Anglet: Faisons le point!

Le futur bassin de Mondeville sera réalisé dans ce bois qui sera conservé.

Pour ne plus faire les mêmes erreurs.

Il ne suffit pas d'essayer de réparer les erreurs du passé. Il convient aussi de ne pas reproduire les mêmes comportements dans notre façon de construire la ville. quelles sont les causes de ces inondations?

Il y a d'abord le changement climatique. Les météorologues de la station de Parme constatent que le régime des pluies changent sur notre territoire. Il ne pleut pas plus globalement mais les épisodes orageux, avec des abats d'eau importants sur de courtes périodes sont plus forts et plus fréquents. Il est évident que nous ne pouvons que constater cette évolution et nous efforcer de mettre en oeuvre une politique plus respectueuse de notre planète; C'est l'enjeu du développement durable que nous déclinons sur Anglet avec l'Agenda 21.

Il y a aussi et surtout une politique d'urbanisation qui a ignoré la nature, l'eau en particulier. L'eau était un problème qu'il fallait cacher. Nous pensons nous que l'eau est une alliée à condition de la respecter.

L'eau dans la ville: du cauchemar à la maitrise.

C'est ainsi que nous avons décidé de ne plus buser les ruisseaux. Et pour que cela soit irréversible, dans le nouveau PLU, nous avons classé en zone naturelle, donc inconstructible, toutes les rives des ruisseaux qui coulent encore à l'air libre. Nous pourrons aménager des bassins de rétention paysagés comme nous commençons à le faire à Latxague et Mondeville, demain dans l'écoquartier du Maharin.

Nous avons aussi, dans ce même PLU, imposé des pourcentages importants de pleine terre, pour tout nouveau projet de construction. Qu'est-ce que cela veut dire? En zone pavillonnaire par exemple, sur un terrain de 1000 m2 ou un promoteur veut construire un petit collectif , il devra au minimum réserver 40% d'espace planté, soit 400 m2. Ces 400 m2 permettront de préserver la ville jardin et serviront "d'éponge" absorbant l'eau de ruissellement en cas de pluie.

Par ailleurs tout constructeur devra construire un bassin de rétention pour stocker ses eaux de pluie en cas d'orage. A titre d'exemple, un particulier qui imperméabilise 200 m2 pour sa maison, les parkings et sa piscine devra prévoir un stockage de 17 m3. Ce volume pourra être par exemple, un bassin enterré sous son parking, une noue (dépression) dans son jardin, ou une toiture terrasse végétalisée, ou une combinaison de plusieurs solutions, comme cela a été fait pour la maison de retraite du Maharin.

Réparer les erreurs du passé, imaginer de nouvelles règles plus respectueuses des rythmes et des exigences de la nature... tout cela dessine une politique pour que l'eau en ville ne soit plus un cauchemar mais une alliée respectée.

Inondations à Anglet: Faisons le point!

Les toitures terrasses végétalisées de la maison de retraite du Maharin retiendront les eaux de pluie.

Repost 0
Published by JP Voisin - dans hydraulique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens