Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 15:03

Un correspondant m'écrit:

- Je lis dans Sud-ouest de ce jour [le 2 mars 2013, NDLR] la réaction de Claude Olive: "Je n'ai pas encore étudié le rapport, mais nous continuons de penser que le PLU est un coup porté à la qualité de vie, qui va se traduire par une densification historique".

En ce qui me concerne je ne pense pas que ce soit une densification historique comme il le dit. En effet le premier POS de 1973 prévoyait un COS de 1,00 pour les terrains de plus de 5000 m2 dans le secteur compris globalement entre les rues de hardoy, de Jouanetote et l'avenue de Bayonne. L'application de cette règle a permis la construction des Jardins de la Peña, du Domaine des Pyrénées, de l'Orée du Bois, des Terrasses Dous Bos, du Clos Saint-Jean...

les jardins de la Peña.

dossier-image-2 1117Ce témoignage d'un vieil angloy est intéressant. Il nous explique comment ont été construit les immeubles de l'ex nationale 10 et de Hardoy. Parallèlement le POS de 1973 prévoyait un COS très faible dans les zones pavillonnaires, facilitant la naissance de très nombreux lotissements de maisons individuelles sur les terrains agricoles disponibles. Aujourd'hui on ne peut transposer trait pour trait ce réglement. Mais notre projet de PLU retrouve, 40 ans après ce compromis angloy: On densifie là où c'est opportun pour mieux préserver les quartiers pavillonnaires. Ce choix fut progressivement remis en cause, à partir des années 90, en permettant une urbanisation plus uniforme. C'est ainsi que le PLU de 2004 réduisait les hauteurs autorisées sur l'avenue de Bayonne (ex RN10) mais autorisait dans le même temps un COS de 0,50 sur les grands terrains en zone pavillonnaire. Au final celle-ci est menacée, comme chacun peut le constater, car on n'utilise pas au mieux le secteur le plus dense d'Anglet.

Les temps ont changé comme l'écrit le commissaire enquêteur qui a conduit l'enquête publique pour la révision du PLU dans le rapport qu'il vient de remettre (1). Anglet a doublé sa population depuis 1970, la campagne angloye a laissé place aux lotissements, les terrains disponibles sont désormais très rares et chers. Le défi que nous devons relever désormais se pose en ces termes: Comment continuer d'accueillir une population nouvelle, sans ségrégation sociale, en préservant le caractère de ville-jardin d'Anglet? Car refuser de loger les nouveaux venus est impossible; on ne peut figer la ville, Anglet n'est pas Venise! La preuve? Nos opposants, qui nous accusent de densifier comme l'écrit M. Olive, sont ceux qui ont le plus construit quand ils étaient aux affaires, entre 2001 et 2007. Plus de 500 logements en moyenne chaque année pendant les sept ans de leur mandat. 3534 logements au total soit près de 7000 angloys supplémentaires. Ne voulant densifier nulle part ils ont bétonné partout!

29 05 2012 002A l'inverse, notre choix héritier du compromis angloy des années 70 est dicté par le souci de loger les jeunes générations (2) tout en préservant la ville jardin. Nous acceptons des immeubles de 5 à 9 étages là où ils existent déjà, en particulier le long de l'avenue de Bayonne, mais, dans le même temps nous imposons de 40 à 60 % de pleine terre dans toute opération nouvelle sur plus de 70 % du territoire urbain. Nous augmentons aussi de 50 hectares les zones naturelles, et retrouvons une vingtaine d'hectares pour l'agriculture périurbaine.

La densification que nous proposons donc s'inscrit dans le compromis angloy voulu par Victor Mendiboure dans les années 70; en cela elle est historique! M. Olive à l'inverse nous propose de revenir à l'urbanisme des années 2000 dont on mesure chaque jour les dégats.


(1) Voir l'article précédant feu vert pour le PLU

(2) rappelons quand 10 ans nous avons perdu 500 élèves dans nos écoles. Depuis la rentrée 2012 la tendance s'inverse avec 80 élèves supplémentaires. C'est le fruit de la politique du "logement pour tous" que le futur PLU confortera.

Partager cet article

Repost 0
Published by JP Voisin - dans urbanisme, PLU
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens