Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 19:17
Ce jeudi 25 mars, le conseil municipal d'Anglet a donné son avis sur le Plan Local de l'Habitat (PLH) que la communauté d'agglomération a adopté le 15 mars dernier.

Ce nouveau PLH est en rupture avec le précédant et affirme une double ambition.
Quantitative tout d'abord:
construire 5880 logements entre 2010 et 2015 soit près de 1000 logements par an.
Qualitative ensuite, en mettant fortement l'accent sur la production de logements sociaux -  37% de locatifs, 27 % en accession sociale ou abordable - et en ne réservant que 36 % au marché libre, marché qui assurait 94% de la production ces dernières années.

On connait les effets de cette politique passée. Elle place dans une situation intenable une grande partie des ménages qui doivent se loger : loyers trop chers, accession à la propriété inaccessible. Rappelons que 66% de la population de la CABAB a droit à un logement HLM, 80% même si on prend en compte les revenus plafond du logement PLS, ce logement que les textes affirment "social" mais qui est en fait un produit aidé dont les loyers sont 30% au dessus des loyers plafonds du logement social "classique".

On pouvait penser que ce PLH, proposé par les trois villes, ferait l'unanimité du conseil : il s'agit de se mobiliser  pour assurer le droit au logement pour tous, et le soutien actif de tous est nécessaire.
Or l'opposition municipale a choisi de s'abstenir. Parce qu'elle n'aurait pas été correctement informée au préalable, parce que, dans un article paru dans la presse le jour même, le maire aurait souligné le bilan "homéopathique" de l'ancienne municipalité en matière de logement social.
Concernant le premier point: L'opposition municipale en la personne de Jacques Veunac, était présente au conseil communautaire du 15 mars - il y a d'ailleurs voté le PLH (1).  Ses représentants ont assisté à la commission préparatoire du conseil ou un "power point" élaboré par la CABAB leur a été présenté. L'opposition était donc parfaitement informée. En outre, si j'avais été sollicité par l'un de ses membres je n'aurais pas manqué de répondre aux questions posées (ce que j'ai fait d'ailleurs pour des élus de la majorité!)
Pour le deuxième point: En faisant connaitre le PLH aux citoyens d'Anglet, par voie de presse, après le vote de la Communauté d'agglomération,  et après en avoir informé les élus de toute tendance en commission, nous n'avons fait que notre travail d'élus soucieux d'attirer l'attention du public sur un dossier important qui risquait de passer au second plan dans un conseil municipal qui comportait 36 questions à l'ordre du jour.
Je regrette cette abstention. Les maires de Bayonne (UMP) et de Biarritz (centriste) ont tiré les conséquences de la situation présente, résultat d'une politique passée. J'ai personnellement entendu le président de la communauté d'agglomération Jean Grenet, par ailleurs maire de Bayonne, souligné lors de ses voeux en janvier dernier, que 94% des logements récemment construits ne s'adressaient qu'à 20% de la population et que cela devait changer. MM Borotra et Grenet, avec nous, s'engagent en portant ce PLH à redresser le cap. L'opposition angloye n'apportera pas sa pierre à l'effort commun.
"Vous nous décevez... en bien" ont affirmé les élus socialistes de Bayonne, en s'adressant à leur Maire sur ce sujet. L'opposition angloye, elle, m'a déçu... tout simplement.

(1) Jacques Veunac a aussi donné un avis favorable pour le PLH en conseil municipal: il pouvait difficilement contredire son vote à la CABAB. Il a été le seul de l'opposition.

Partager cet article

Repost 0
Published by JP Voisin - dans logement social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens