Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 16:56

On trouvera ci-dessous mon intervention qui introduisait la réunion de concertation sur les formes urbaines et l’habitat du futur écoquartier du Maharin.

 

1- La démarche de concertation

 

Pourquoi sommes-nous ici ce soir ?

 

Pour réfléchir ensemble sur le futur écoquartier du Maharin.

Actuellement 3 équipes d’urbanistes travaillent à la programmation du futur quartier : Que va-t-on y mettre ? Et comment ? Voilà la question qui leur est posée.

Parallèlement à ce travail les angloys sont amenés à réfléchir à ce même programme

 

à La réunion d’aujourd’hui s’inscrit dans cette démarche. Nous nous interrogeons ensemble sur le logement au cœur de ce futur écoquartier, écoquartier « virtuel »  a récemment dit un élu de Bayonne. Ce n’est pas faux puisque nous travaillons très en amont à définir son contenu, « virtuel » étant selon le  Petit Robert ce « qui a en soi toutes les conditions essentielles à sa réalisation ». Ce soir nous y travaillons.

 

Ce qu’on attend de cette réunion : Que vous vous exprimiez pour dire

à Ce que vous souhaitez comme type de logements près de chez vous.

à Ce que vous souhaiteriez si vous étiez de futurs habitants de l’écoquartier.

 

Pour nous aider dans cette réflexion des techniciens, ici présents ce soir, vont nous donner des éléments de réflexion, car c’est un sujet difficile.

 

Lorsque cette première étape de la concertation sera terminée, on transmettra les conclusions aux équipes d’urbanistes.

Ceux-ci participent aux diverses réunions, ils entendent ce qui est dit. Ils lisent les comptes rendus sur le site de la ville : Ils ont donc un retour de vos aspirations et de vos propositions.

 

En mars : les élus fixeront alors – parce que c’est de leur responsabilité – le programme du projet, en prenant en compte les résultats de la concertation et les réflexions des urbanistes. Ceux-ci auront alors trois mois pour travailler sur des esquisses qui seront donc remises au début de l’été.

 

La démarche de concertation ne s'arrêtera pas à la fin de l'étape actuelle mais se poursuivra tout au long du projet selon des modalités qui seront définies au fur et à mesure de son avancement.

 

 

 

2-  Pourquoi des logements sur le Maharin

 

*  Parce que la demande de logements est forte sur Anglet. Il faut donc construire.

 

Beaucoup de familles, même relativement aisées, sont obligées de partir en 1ère ou 2ème couronne.

 

Rappelons qu’en 10 ans Anglet a perdu 500 élèves soit 20% de ses effectifs, alors que sa population augmente et que le nombre des "moins de 15 ans" est stable sur le Pays basque.

 

*Pourquoi du logement social.

 

Donnons deux chiffres tirés du Plan Local de l’Habitat de la CABAB en cours de validation :

 

à 94 % des logements construit ces dernières années ne sont accessibles qu’à 20 % de la population. M. le Président de la CABAB a rappelé ce chiffre lors de ses vœux début janvier.

 

à 43 % des foyers fiscaux déclarent un revenu fiscal inférieur à 13150 €/an, soit l’équivalent d’un SMIC. Parmi eux des jeunes, des retraités, des veuves qui ne touchent qu’une petite pension de réversion, des femmes seules avec ou sans enfants, des couples aussi avec un seul petit salaire…

 

Il faut construire pour tous donc il faut faire du  logement social et de l’accession à la propriété.

 

Ce que nous ferons sur l’écoquartier :

-         40% locatif social

-         20 % accession sociale

-         40 % marché libre.

 

Ces chiffres sont à rapprocher

- du reste d’Anglet ,  ou nous imposons maintenant 30% de logements sociaux sur toutes les opérations immobilières de plus de 2000 m2.

- d’Arrousset, l’écoquartier de Bayonne, ou le marché libre représentera 44% du total.

 

Le développement durable ce n’est pas seulement l’environnement. C’est aussi le social et l’économique. Un quartier vit si la mixité sociale est préservée .

 

 

3- Les qualités de l’écoquartier :

 

Rappelons les qualités principales de l’écoquartier du Maharin :

à On va construire « écolo » : économie d’énergie, gestion de l’eau, des déchets, utilisation de matériaux biodégradables et sains (solvants…), aménagements des espaces publics…

à On veut une architecture

Économe de l’espace (il est rare),

Conviviale (pour ceux qui y habitent),

Belle (pour ceux qui la regardent)

à On va améliorer fortement les problèmes hydrauliques.

à On va restaurer un espace vert de plusieurs hectares, le long d’un ruisseau, le seul à Anglet dont les rives seront aménagées.

à On va favoriser les déplacements à pieds et en vélo.

 

L’écoquartier du Maharin va apporter une plus-value aux quartiers environnants.

 

*Combien de logements seront construits :

Les urbanistes nous le diront, quand ils auront réunis toutes les données. (Dont vos apports). Il faut trouver le juste équilibre.


*Combien de voiture :

Leur nombre est proportionnel au nombre de logement. A Anglet le taux de motorisation est de 1,3 véhicule/ménage.

 La circulation automobile est une vraie question.

Qu’on ne s’est pas posé  quand on a autorisé il y a 4 ans la construction de plus de 500 logements sur le site de Baby-relax. D’ores et déjà soulignons le lien entre urbanisation et mobilité. Il ne suffit pas de loger les gens. Il faut aussi se demander comment ils vont se déplacer dans leur quartier et dans la ville. Cette question essentielle n’a jamais été posée à Anglet, lors de l’urbanisation progressive de la ville. Nous, nous ne l’éluderons pas. Et nous nous interrogerons sur les contraintes liées à l’automobile et sur les alternatives à celle-ci.

 Nous travaillerons cette question dans la prochaine réunion, dans 15 jours.

 

Nous voulons Anglet pour tous, Anglet solidaire : il faut donc bâtir, et l’écoquartier est une opportunité.

Nous voulons Anglet ville verte, ville jardin : L’écoquartier sera un exemple pour la suite. Nous voulons montrer que la ville peut se réconcilier avec la nature. Avec l’écoquartier nous allons accueillir de nouveaux angloys, de nouveaux enfants pour notre école de Camiade. Nous allons embellir Montbrun.

Nous voulons réussir le Maharin parce que ce quartier sera le symbole de la ville que nous voulons bâtir … bâtir avec vous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens