Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 18:08

 

 

Pour les années à venir, le PLH  (plan local de l'habitat) de la communauté d'agglomération se fixe un objectif ambitieux : construire 1000 logements par an, dont 37% de logements locatifs sociaux.

 

Quel est la part d’Anglet dans cet effort ?

Anglet s’engage à construire 350 logements par an, dont 150 logements locatifs sociaux et 90 logements en accession sociale ou abordable. Anglet contribuera donc pour un tiers environ à l’effort global du B.A.B.

 

  PLH 2010-2015 Total des logements dont logement social dont accession social et abordable
CABAB 5880 2191 1593
ANGLET 2100 878 550
% Anglet/CABAB 35% 40% 35%

 

N’est-ce pas trop ? Ne va-t-on pas bétonner notre ville ?

Entre 2005 et 2008, donc en 4 ans, on a accordé des permis de construire pour 2848déc 2009 027-copie-1 logements, soit  plus de 700 par an en moyenne. C'était beaucoup! Nous sommes sur des chiffres qui nous paraissent plus raisonnables, et qui permettront à la collectivité de gérer de manière intelligente l’insertion des nouveaux bâtiments dans le tissu urbain existant. Car il ne suffit pas de bâtir, il faut dans le même temps penser la ville, pour qu’elle accueille dans de bonnes conditions une population nouvelle.

 

 

Le futur quartier de 500 logements implanté sur le site de Baby-relax , en bordure du BAB.

 

 

Vous vous engagez à construire 150 logements sociaux par an : n’est-ce-pas excessif ?

Il y a 7000 demandes de logement social en attente sur l’agglomération, 2800 sur Anglet. 70% des demandeurs résident sur l’agglomération. Il y a une demande forte et il faut y répondre. Entre le 1er janvier 2001 et le 1er janvier 2009 on a livré à Anglet 337 logements sociaux soit 37 par an (chiffre officiel communiqué par les services de l’état). Nous voulons faire beaucoup mieux. Pour éviter la création de ghetto nous prévoyons de disperser ces logements sur de nombreuses opérations de taille modeste. Dans les deux/trois ans qui viennent nous devrions engager la construction de plus de 600 logements répartis sur 18 sites, soit une moyenne de 33 appartements par opération.

Rappelons que la loi impose à toutes les communes de posséder un parc de 20% de logements sociaux. Nous sommes en dessous de 10% et la ville d’Anglet paye une « amende » de 300 000 euros chaque année pour non respect de ce quota.

Partager cet article

Repost 0
Published by JP Voisin - dans logement social
commenter cet article

commentaires

Herblot 17/04/2010 09:16


Le Chef de l'Etat veut faire une France de propriétaires et favoriser l'accès social à la propriété immobilière. Pour les 10 premières années des immeubles neufs, en général il n'y a pas trop de
frais, s'il n'y a pas de malfaçons, ce qui est rare, mais après viennent les factures d'entretien en plus de celles de maintenance, sans compter les impôts fonciers, et très vite des ménages un peu
juste en moyens financiers peuvent être débordés. Etre prudent dans ce domaine !


JP Voisin 17/04/2010 20:10



Je suis persuadé comme vous que l'accession à la propriété n'est pas la panacée. L'Espagne par exemple, qui mise tout sur la propriété découvre les inconvénients majeur de ce système. Les
opérateurs sociaux qui font de l'accession sociale (le COL en particulier) conduisent une politique prudente, et refuse l'accession à de nombreux candidats dont les possibilités financières sont
trop faibles. Il y a cependant une forte demande, liée au fait qu'aujourd'hui la marche est trop haute entre le locatif social et l'accession du marché libre. Parmi les candidats qui ont les
revenus suffisants, certains sont locataires dans le parc social. En leur offrant la possibilité de devenir propriétaires nous faisons en une seule fois deux heureux: les nouveaux
accédants et ceux qui peuvent les remplacer dans leur logement social.


JPV




Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens