Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 21:00

Il faut encore reparler du projet de "coeur de ville" porté par la municipalité d'Anglet autour de l'avenue de Bayonne (ex Nationale 10). Dans un article paru dans Sud-Ouest le 14 décembre, l'opposition change de stratégie. Après avoir refusé le débat de fond depuis que la municipalité a engagé une large concertation sur cet aménagement, elle avance aujourd'hui des propositions pour lesquelles elle demande un référendum.

 

Un large débat depuis 7 mois.

Rappelons les faits: Fin Mai, la municipalité a inauguré une exposition consacrée à l'aménagement du centre-ville d'Anglet, intitulée "Coeur de ville, coeur d'agglo". Pendant les six semaines de sa présentation, cette exposition qui s'appuyait sur des panneaux immeubles-hauts-004-copie-1.jpgexplicatifs, une grande maquette et deux vidéos, a été visitée par 1200 angloys environ qui ont pu s'exprimer librement en déposant leurs réactions dans une urne. En Novembre une enquête publique largement médiatisée a permis à chacun de faire savoir au commissaire enquêteur ce qu'il pensait du projet. Elle s'est terminée le 2 décembre.

Pendant ces 6 mois, de mai à décembre, l'opposition n'a rien proposée, critiquant le projet avec un slogan "non à la ZUP à Anglet". Je renvoie mes lecteurs à la page de l'opposition dans le dernier bulletin municipal qui titre: "L'aménagement de la RD810: Une construction de ZUP inacceptable!" (1) 

Maintenant que l'enquête publique est terminée, et alors qu'elle n'a fait aucune proposition concrête au commissaire enquêteur, elle prétend relancer le débat. Rappelons que le commissaire enquêteur était là pour entendre toutes les propositions, et qu'il pourra les reprendre  dans son avis qui s'imposera aux élus. L'opposition aurait pu argumenter, expliquer pourquoi le projet que nous proposions n'était pas bon, en quoi, par exemple, les hauteurs des immeubles étaient inadaptées, ou pourquoi la densité était excessive. Car il ne suffit pas de dire que "c'est trop haut", ou que "c'est trop dense", encore faut-il justifier son point de vue, en particulier en se référant aux  principes liés au développement durable. Délibérément, elle ne l'a pas fait.

 

Elle arrive maintenant avec des propositions en apparence modérées: "limiter la hauteur maximale des bâtiments à celle des immeubles déjà construits sur les bords de l'ex RN10, c'est à dire six ou sept étages, tout en conservant une architecture bien intégrée, respectueuse de l'existant, et diminuer sensiblement le nombre de logements prévus".

Reprenons point par point.

Les hauteurs des bâtiments.

Les immeubles existants font 6, 7 ou 8 étages (voir ci-dessus une photo de la résidence Bernain, avec ses 8 étages). L'opposition accepte donc des immeubles de 8 étages au maximum sur les ilôts du COL et de FIAT. Pour le COL, pas de problème, les immeubles affichent une hauteur maximum de 6 étages, décroissante vers le sud. Pour l'ilôt Fiat, la hauteur maximale est de 8 étages pour baisser ensuite jusqu' à 3 étages. La hauteur moyenne est de l'ordre de 5 étages (voir image ci-dessous). Sur le dernier étage, un grand appartement est prévu : voilà donc le "neuvième étage", objet de l'îre de l'opposition. Selon ses propres critères, un logement et un seul est donc en cause!

Je ne parle pas ici de l'ilôt BOVERO que les opposants rejettent en bloc puisqu'ils veulent y implanter la salle de spectacle. FIAT-Arotcharen-2.jpg

La question de la hauteur est-elle une question idéologique (les immeubles hauts c'est pas bien par principe) ou une question d'urbanisme? Vit-on mieux ou plus mal au 9ème étage ou au 5ème? Pour les autres habitants du quartier, à densité équivalente, vaut-il mieux avoir près de chez soi, un immeuble de 8 étages entouré d'un parc, sans vis-à-vis, où des immeubles bas qui mangent l'espace et supprime tout jardin? J'ai déjà répondu à ces questions dans ce blog et ne revient pas sur mes arguments.

La densité.

Nous allons réaliser sur les 3 projets mis en cause (COL, FIAT, BOVERO) environ 420 logements. Est-ce trop? A Erdian, le long du BAB, nos détracteurs en ont réalisés 504! Pourquoi ce qui est excessif aujourd'hui était-il pertinent hier? Densifier le long des lignes de bus était et reste un choix judicieux. De ce point de vue, le Coeur de ville, desservi par 6 lignes de bus, est plus efficace qu'Erdian que longent deux lignes. Nous ne contestons pas la forte densité d'Erdian. Nous pensons simplement qu'on aurait pu y préserver des espaces verts en acceptant quelques niveaux supplémentaires en coeur d'ilôt. Ce qui est sûr: Quand on a de telles opportunités, il est bien d'utiliser au mieux l'espace ce qui permet de préserver ailleurs la ville jardin. Il ya deux objectifs majeurs à ne pas perdre de vue: les nouveaux résidents doivent pouvoir bien vivre dans leur quartier, bien desservi, bien équipé et de bonne facture architecturale; les habitants des quartiers alentours ne doivent pa pâtir de l'installation des nouveaux venus, mais au contraire y trouver bénéfice. La bonne densité est celle qui, combinée avec d'autres paramètres, permet de tenir ce double défi.

Diminuer sensiblement le nombre de logements sur l'avenue de Bayonne comme l'opposition continue de le réclamer, c'est décider que les logements qui ne seront pas construit ici le seront ailleurs. On va donc consommer davantage de foncier, ce qui a un coût financier et écologique. Ce qui aussi remet en cause la production de logements pour tous, car ce foncier supplémentaire sera payé par les futurs résidents. Ce qui aussi interroge: A quel endroit, dans quels quartiers d'Anglet va-t-on construire les 200 à 250 logements qui ne seront pas construits sur la RD 810? Je serais curieux de connaitre la réponse.

Dans le respect de l'existant?

Ce n'est pas faire injure à ceux qui y habitent que de constater que l'architecture des immeubles existant autour de l'ancienne nationale 10 est assez banale, parfois même médiocre. Il faut donc faire mieux. Il nous semble que les projets FIAT-COL sont architecturalement réussis. La forme de l'immeuble conçu par Patrick Arotcharen au carrefour de Bernain permet de dessiner avec l'immenble "avenue de Bayonne" généralement appeléanglet-3-aout-2010-018-copie-1.jpg "Minerva", un espace public semi-circulaire qui redonne du sens à la liaison Montaury-Quintaou. Pour la parcelle BOVERO, les trois immeubles prévus dégagent les perspectives de la rue du 11 Novembre et de l'allée des Cèdres, et permettent de réaménager un espace public longé par un ruisseau, faisant lien entre les parc de Montaury et de Beatrix Enea . Ils contribuent ainsi à recréer une coulée verte qui améliore le paysage du quartier.

On peut contester l'architecture contemporaine, on ne peut nier que le projet de la municipalité contribue à requalifier un centre-ville bien dégradé. TOA vue parc

 

Alors, au final, que reste-t-il des propositions de l'opposition: rien qui n'ait déjà été débattu. Voilà en quoi la "contre-proposition" qu'elle essaye de vendre aux angloys n'est qu'une manoeuvre qui restera sans lendemain.

Nous attendons maintenant les conclusions du commissaires enquêteur. Comme pour une précédante enquête, qu'elles nous plaisent où non, nous nous y conformerons.

 

(1) Avec en outre des informations fausses : Le projet TOA propose 3 immeubles de 8,9 et 10 étages et non "de 10 et 11 étages" comme l'opposition l'écrit.  "Rappelons que la ZUP de Bayonne fait un étage de moins" ajoute-t-elle, en caractères gras, pour marquer les esprits. Or les immeubles de la ZUP font 12 étages, comme on peut le voir sur des photos du site de la ville de Bayonne, soit 2 étages de plus que le plus haut des immeubles TOA (avec 4 appartements par niveau, ce qui n'a rien avoir avec la barre de la ZUP qui compte près d'une centaine d'appartements par étage).  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dorian 04/10/2012 23:19

"une construction de ZUP inacceptable" : démagogie (de bas étages...)

JP Voisin 06/10/2012 11:42



Oui, tout à fait d'accord. Tout comme la référence à une architecture de banlieue parisienne. ca ne vole pas haut!



Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens