Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 17:11

Hier l'opposition accusait la municipalité de n'avoir aucun projet pour Anglet et de mener une politique sans vision. L'importance des projets en cours portés par la ville l'oblige à changer de discours. A l’entendre,  hier la gauche ne faisait rien, aujourd'hui elle en ferait trop et endetterait gravement Anglet.

 

Qu'en est-il vraiment ?

 

La ville d’Anglet n’a jamais été aussi peu endettée, alors qu’elle l’était lourdement au début des années 2000, du temps de M. Lamassoure.

Un seul chiffre. Alors qu'en 2001 la durée d'endettement de la ville était de 15,2 ans, elle est aujourd'hui inférieure à 3 ans,[1] un chiffre en baisse constante depuis l’arrivée de la gauche à la mairie.

A titre de comparaison la durée d'endettement est actuellement de 6,5 ans à Biarritz et de 8,8 ans à Bayonne.

Anglet est donc peu endettée. Et depuis l’arrivée de la gauche à la gestion de la ville la situation s’est améliorée . Comment a-t-on  obtenu ce résultat qui offre de vraies capacités de financement pour les années à venir? En gérant avec beaucoup de rigueur la ville, en traquant les dépenses inutiles, en réorganisant les services. La Cour Régionale des compte vient de le confirmer dans son rapport daté du 27 octobre 2011.

Oui, nous objecte-t-on, mais les projets en cours, nombreux et couteux, vont durablement plomber les dépenses de la ville.

 

Rétablissons les faits: les projets de l'écoquartier du Maharin et de Hondaro ne coûteront rien aux contribuables angloys. L’aménagement de l’avenue de Bayonne sera financé pour l’essentiel par d’autres budgets que celui de la ville. Explication.

Pour l'avenue de Bayonne (le projet « Cœur de ville, cœur d'agglo »), la voirie rénovée entièrement pour le bus en site propre est prise en charge par l'agglomération, et les logements qui vont être construits sont financés par les opérateurs publics ou privés, avec pour le logement social les aides de l'état (très faibles, scandaleusement faibles), du conseil général et de l'agglomération. La ville n'interviendra que pour l'aménagement complémentaire des espaces verts et des espaces publics, en fin d'opération.

Pour le Maharin, le conseil municipal a voté la création d'un budget annexe dédié à cette opération. Cela veut dire que les recettes et dépenses relatives à l'écoquartier sont gérées à part, en dehors du budget principal de la ville, en toute transparence, et qu'elles devront s’équilibrer. Ce ne sont pas les angloys qui paieront comme l'opposition veut le faire croire.  La vente des terrains aux opérateurs, les subventions de l'agglomération et de l'ADEME, financeront les dépenses.

Pour Hondaro enfin, non seulement la ville ne participera pas au financement de l'opération elle-même, mais elle récupérera une participation du promoteur privé de 500 000 euros pour l'aménagement de l'avenue de Brindos, par l’intermédiaire d’un PUP (programme urbain partenarial). Cette voie sera redessinée pour pacifier la circulation automobile, permettre son utilisation par les bus de Chronoplus, et sécuriser piétons et riverains.

 

La ville ne va donc pas piocher dans son budget pour  payer pour ces opérations.

Mais la patinoire et la salle culturelle ?

Oui, la ville finance ces deux réalisations importantes, mais beaucoup moins que ce qui avait été programmé par la précédente municipalité. Les projets finalement choisis par l'actuelle équipe sont moins coûteux et mieux subventionnés. Pour la salle culturelle, la cour régionale des comptes, dans son récent rapport, note que « La participation de la ville au financement du projet devrait s’élever à 4,84 M€. Elle sera inférieure d’environ 2,1 M€ à celle du projet précédent (le projet Bovero, programmé par l’ancienne municipalité, NDLR) en raison d’un coût global de construction plus réduit et d’un volume de subventions légèrement supérieur. » Pour la patinoire, dont les travaux se terminent, les coûts prévisionnels ont été tenus. Cette rénovation, jugée sans ambition par l’opposition qui avait un projet beaucoup plus couteux permet là aussi des économies substancielles par rapport aux prévisions de l’équipe Villenave. Au final, les économies réalisées, permettent, de fait, de payer les travaux de la place des Cinq-Cantons et de ses abords.

Dans les trois années qui viennent le taux d'endettement de ville va cependant remonter pour financer une politique active d'investissement – ce qui est bon pour l'emploi et utile aux angloys – mais à un niveau très raisonnable, inférieure à celui que connaissent aujourd’hui nos deux villes voisines.

 

La volonté, la rigueur se combinent donc à l'ambition pour que notre ville soit belle et bonne à vivre! L’opposition devra trouver d’autres arguments pour contrer une politique à la fois dynamique et raisonnable.



[1] 2,4 ans exactement selon le compte administratif 2010. La durée d'endettement est calculée en divisant le montant total de la dette par la capacité d'autofinancement dégagée par le budget en cours. C'est donc le temps théorique que mettrait la ville à rembourser ses emprunts si elle y consacrait toutes ses ressources et cessait tout investissement. On considère généralement qu'en dessous de 6 ans la ville est peu endettée, que de 6 à 12 ans elle a un taux d'endettement acceptable, qu'au-dessus de 12 ans son endettement est excessif. 

Partager cet article

Repost 0
Published by JP Voisin - dans débat
commenter cet article

commentaires

lapouble maurice 02/01/2012 04:21

j'ai voté socialiste! vous n'avez aucune vision d'avenir pour Anglet! vous etes borné.
j'ai soutenu mon fils pour le crapeau accoucheur!pourquoi:je voulais que ce joli terrain soit devolu a un parc amenage pour le bien etre de tous.Vous ne savez que betonner et entasser du social.Ce
sont des etres humains!.j'ai voulu 20% de social certes mais pas n'importe quoi! A bayonne un programme de maisons en bois est 5 ans aprés inhabitable!
Il existe a Anglet des terrains pour l'implantation d'un vrais quartier en location ou en accession avec possibilité de jardinet .Comment se fait il que certains coins d'Anglet sont exclus du
social!
A ce que va nous couter la place des cinq cantont vous aurriez pu envisager(pour etre un exemple) une maison de la sante regroupant pour les Angloys ce dont ils ont besoin quel que soit leur
age!
Les jeunes Maman d'Anglet manquent cruellement de creches
la zone de la rn 10 vu la promiscuité et la densité des habitations existantes serait mieux en zone verte pour ceux qui habitent a proximite!
Avons nous besoin d'une salle des fetes a la bibliothéque!
j'emets un voeux que cette salle soit construite a la chambre d'amour sur le terrain vierge (face a la pharmacie) ne me faites pas le coup des autorisations,ou des expropriation!
nous sommes dans une voiture folle sans chauffeur!
Rappelez a Espilondo qu'avant les elections il est venu solliciter ma voix que je lui ai donnee avec le conseil suivant:il ne faudra pas nous décevoir!
L'homme est vite repris par son ego avec le pouvoir.La democratie veut que si l'on est investi Dieu nous demande de tout mettre au service et a la realisation apres sage réflexion du bien d'autrui
sans gaspillages..... payés par les contribuables
Gouverner c'est prévoir de facon visionnaire et agir pour le bien public et son économie.
Il faut savoir se remettre en question pour trouver le bon chemin!
Il arrive au bon samaritain de se perdre et de gaspiller inutilement de l'essence.Ne sommes nous pas tous perfectibles?Dieu aime la recherche par l'homme de la perferction dans ce qu'il a choisi
librement de realiser.
Salutations
Pas de reponse S V P

JP Voisin 10/01/2012 21:34



Je ne réponds pas, comme vous me le demandez. En outre, puisque je suis "borné", ma réponse est sans intérêt. Mais je laisse votre commentaire sur mon blog. Ceux qui le liront jugerons. En
toute liberté. et je suis toujours prêt au dialogue avec ceux qui le souhaitent.


 



Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • Le blog de Jean-Pierre Voisin
  • : Jean-Pierre Voisin, adjoint au maire d'Anglet de 2008 à 2014 en charge de l'urbanisme, livre ici son point de vue sur les dossiers locaux et dialogue avec les angloys. Ses propos n'engagent que lui-même.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens